• Belgique
    • Dioxyde de Gambettes (Ixelles - Brussels)
    • Rayon9 (Liège)
    • Molenbike (Molenbeek - Brussels)
    • Coursiers wallons (Mons/Namur)
    • Mission locale Saint-Gilles (Saint-Gilles - Brussels)
  • France
    • Les Coursiers Bordelais (Bordeaux)
    • Sacavélo (Grenoble/Voreppe)
    • Lille.bike (Lille)
    • Feel à Vélo (Lorient)
    • Traboulotte (Lyon)
    • Les Coursiers Nantais (Nantes)
    • Olvo (Paris)
    • La Poit'à vélo (Poitiers)
    • Régie de quartier de Stains (Stains)
  • Allemagne
    • CCCC (Berlin)
    • Tricargo (Hambourg)
  • Espagne
    • La Pajara (Madrid)
  • Royaume-Uni
    • Canterbury
    • York

Livreur.se

Livreur.se isolé.e, nous vous accompagnons pour rejoindre ou créer une coopérative dans votre localité.

Coopérative/Association

Rejoignez la fédération pour mutualiser les services nécessaires à votre activité.

Restaurateur.rice/Commerçant.e

Renforcez votre offre commerciale grâce un service de livraison écologique et socialement responsable.

Le logiciel de plateforme

Notre logiciel permet aux membres de la fédération européenne de gérer leurs livraisons et d'offrir un espace e-commerce à leurs client.e.s.

L’application smartphone

Une application pour livrer en toute sérénité. Une application client pour effectuer des commandes.

Le commercial

Nous vous aidons à développer votre offre commerciale. Nous proposons aussi une offre commune, à destination des clients grands comptes.

+ Voir plus de services

Financement : face à la rente, nous cotisons

Les services fournis à l'échelle européenne sont entièrement financés par la cotisation des membres de la fédération. En décidant démocratiquement du niveau des cotisations et de l'utilisation de cette valeur mutualisée, les livreur.se.s se réapproprient les outils de production ainsi que la valeur de leur travail.

Une gouvernance démocratique

Les livreur.se.s décident collectivement :

  • Du niveau de cotisation de chacun des membres selon le type d'entité (coopérative, association, membre institutionnel)
  • De l’allocation de cette valeur mutualisée aux services prioritaires
  • De la politique de salarisation pour fournir ces services
  • Des partenaires économiques futur.e.s

Le choix de réserver la mutualisation à des coopératives s'inscrit également dans notre volonté de promouvoir une gestion démocratique de la valeur produite collectivement par les travailleur.se.s.